[PRÉSIDENTIELLE 2022 – PROPOSITION] CRÉER LE CHOC DE L’OFFRE DE LOGEMENTS

A trois mois de l'élection présidentielle, le BTP a formulé ses propositions à l'attention des candidats.

Dans son numéro du 14 janvier 2022, le Moniteur des Travaux Publics a ouvert une boîte à idées à destination des candidats à cette élection majeure pour l’avenir de la France et des Français.

Les acteurs du BTP fourmillent en effet de solutions pour améliorer leurs pratiques, simplifier leur quotidien et répondre aux nouveaux défis.

Au nombre de la dizaine de contributions (dont celle d’Anne DEMIANS, et des deux lauréats français du Prix Pritzker 2021) figure notamment celle de Me David GILLIG, avocat associé de la SELARL SOLER-COUTEAUX & ASSOCIÉS, qui vise à substituer les préfets aux maires dans la délivrance de certains permis de construire des logements. Cette proposition a pour objet de créer un véritable choc de l’offre de logements. Elle est partagée et appuyée par de nombreux promoteurs immobiliers.

Pour retrouver la contribution de Me David GILLIG, c’est ici :

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Articles Similaires

Actualités juridiques

[VEILLE JURISPRUDENTIELLE] PEUT-ON SE FONDER SUR LE DÉLAI DE RÉALISATION D’UNE CONDITION SUSPENSIVE STIPULÉE PAR LE COMPROMIS DE VENTE POUR JUSTIFIER DE L’URGENCE À SUSPENDRE UN REFUS DE PERMIS DE CONSTRUIRE 

Dans une décision du 7 avril 2022 (CE, 07/04/2022, 453667, Inédit au recueil Lebon), le Conseil d’État est venu préciser comment la condition d’urgence devait s’apprécier dans le cadre d’un référé-suspension dirigé contre un refus de permis de construire lorsqu’une condition suspensive « dans l’intérêt exclusif » du pétitionnaire était stipulée dans la promesse de vente.

Lire la suite »
Actualités juridiques

[LOTISSEMENT : LA CRISTALLISATION DES RÈGLES D’URBANISME EMPÊCHE D’OPPOSER UN SURSIS À STATUER À UNE DEMANDE DE PC] – RETROUVEZ LE DERNIER COMMENTAIRE DE DAVID GILLIG AU MONITEUR DU 26 AVRIL 2022

Dans un arrêt récent, le Conseil d’État donne son plein effet à l’article L. 442-14 du Code
de l’urbanisme et rend une décision particulièrement favorable aux porteurs de projet. Retrouvez le commentaire de cette décision par David GILLIG dans le MONITEUR de cette semaine.

Lire la suite »